C'est pas parce qu'on s'y connait
Qu'on n'a pas besoin d'aide

Découvrez nos contriburteurs
Découvrez les talents cachés
de nos contributeurs !
Facebook page Web y es-tu ? Twitter MemePasGarantie Twitter Yoplet Google + Web y es-tu ? Contactez notre équipe Les visages de Web y es-tu ?

Dossier spécial anti-spams : les mails 2/3

http://www.sxc.hu/pic/m/m/mz/mzacha/1055107_stop_spam_sign.jpgContinuons notre mini stage de diplomatie à direction des pollueurs et abuseurs communicationnels de tous poils. Nous avons donc vu hier comment se défendre face aux spams SMS / MMS, attaquons le morceau qui nous enquiquine tous au quotidien : la pollution des boites mails.

On continue à réfléchir avant d’agir, pour ma part, et concernant les mails, je fais attention à :

•    Toujours créer deux adresses mail (minimum) par projet, histoire d’en avoir une « poubelle » à fournir aux formulaires trop gourmands, aux demandes de devis, aux sociétés diverses, aux réseaux sociaux… (hotmail, yahoo ou gmail, pour parler des plus gros, vous feront ça très bien)
•    Ne jamais ouvrir de pièces jointes ni cliquer sur un lien qui me semblent suspects (expéditeurs inconnus, mais également, pas de sujets ni de texte dans le message, car les chevaux de troie peuvent aussi avoir attaqué le carnet d’adresse de vos amis).
•    Ne pas répondre au message dont l’expéditeur vous parait définitivement inidentifiable.

Les abus par mails

Je ne sais pas vous, mais j’ai parfois l’impression d’être attaquée de toutes parts sur ma messagerie. Et j’enrage chaque fois un peu plus lorsque je reçois un mail non sollicité parce que quelque soit la manière dont je le traite, il me fait perdre du temps…
Alors j’ai mis en place une conduite personnelle par étapes que je vous confie :
1.    Signaler gentiment (parce que bon, je comprends que certains tentent leur chance)
2.    Signaler fermement (parce que bon, à la deuxième attaque, ça m’amuse déjà moins)
3.    Signaler procédurièrement (parce que bon.)

1. Signaler gentiment :
J’entends par « gentiment » le fait de ne pas faire de vagues et d’essayer de rester dans un échange cordial. C’est-à-dire :
•    S’il y a un lien ou une quelconque méthode de désinscription, je la suis (en faisant attention tout de même de ne pas suivre de mauvais lien, sinon on ne s’en sort plus, hein !)
•    Si cela provient d’une organisation que je connais, je me permets même un petit message personnel efficace du type « Merci de me désinscrire de votre base de données ».

2. Signaler fermement :
La première étape a donc été un échec… « Fermement », ça veut dire que je mets un pied dans l’aspect procédurier, mais que je garde un visage humain en recopiant un petit texte que j’ai en bloc note dans un coin de mon bureau  et qui dit en substance :
« Bonjour,
En vertu de l’Article 38 de la loi du 6 janvier 1978 modifiée, dite loi informatique et liberté, je désire faire valoir mon droit d’opposition en demandant la radiation des données me concernant contenues dans vos fichiers.
En effet, je n’ai en aucun cas accepté de recevoir des informations de votre part.
Merci par conséquent de faire le nécessaire sans délai.
Cordialement, »
Et si besoin je précise « Votre lien désinscription est invalide. »
Un petit rappel à la loi, qui fonctionne assez bien depuis le temps que je l’utilise. En règle générale c’est magique, je reçois un joli message empli de plates excuses.

Attention (pare qu’on en connait des distraits…) lorsque vous envoyez ce message vous pensez bien à :
•    Effacer votre signature en bas de message (parce que si c’est pour leur donner votre téléphone alors qu’il n’avait que votre mail, ça ne rime à rien…)
•    Utiliser bien le mail sur lequel vous aviez été attaqué (parce que si c’est pour leur en offrir un autre sur un plateau, c’est idiot, mais en plus, il ne pourront pas vous retrouver dans leur base et donc pas vous effacer…)
•    Et ne perdez pas votre temps si vous sentez que vous avez à faire à une grosse arnaque (genre héritage en Afrique), passez directement à l’étape 3.

3. Signaler procédurièrement :
Et là, fini de rire (parce que bon.), inutile de vous dire que l’expéditeur par rejoindre les vendeurs de viagras dans la liste des expéditeurs bloqués de ma messagerie. Si le dialogue et la diplomatie échouent, dommage, mais heureusement la CNIL est là (oui parce qu’il faut vous dire que je ne fait pas de menace en l’air donc après l’envoi du message n°2, j’estime que les gens sont prévenus).

Depuis 2008, un portail dédié soutenu par la CNIL a été créé par une association à but non lucratif  qui s’appelle tout bêtement « Signal Spam ». L’association regroupe des représentants de toutes les professions de l’e-mailing et participe activement aux groupes de travail et de réflexion pour lutter contre les abus sur les systèmes de messagerie et de communication dans le monde.

Pour signaler un spam en un clic, il faut s’inscrire (ça peut sembler incohérent, mais restons rationnels voulez-vous, il est possible de demander à ce que cette inscription reste anonyme) sur le site www.signal-spam.fr. Vous pourrez ensuite signaler vos spams en un clic :
•    Soit en téléchargeant une extension pour logiciel de messagerie (si vous utilisez Outlook ou Thunderbird)
•    Soit en copiant / collant le spam en question avec son en-tête directement sur cette page https://www.signal-spam.fr/espace-membre/signalements/signaler-un-spam

http://www.signal-spam.fr/

Pour aller plus loin, le site de la CNIL : http://www.cnil.fr/en-savoir-plus/fiches-pratiques/fiche/article/signal-spam/

 

Bon, je vous ai dit que j’étais en constante progression sur la voie de la diplomatie, mais il ne faut pas réver, parfois je saute les étapes…
A suivre : comment grogner (toujours diplomatiquement) contre les prospectus dans les boites aux lettres non virtuelles et les platte-forme téléphoniques… :

Dossier spécial anti-spams : les SMS et MMS 1/3

Dossier spécial anti-spams : appels téléphoniques et publicité postale 3/3

Une réponse à Dossier spécial anti-spams : les mails 2/3

  • Le 22 janvier 2014 at 15:43 Fredouille a dit :

    Très bon sujet plein de bonnes pratiques pour lutter contre les spams, je rajouterais une manière plus simple de lutter contre les spams, créer un alias sur son compte perso qui sert d’adresse poubelle, c’est plus pratique et plus facile à supprimer si il est trop spammé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>